Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Puy-de-Dôme

Photographie du dernier reportage des figures

Hommage à Monsieur Michel CHARASSE.

Biographie

Michel CHARASSE est né le 8 juillet 1941 à Chamalières.
Licencié en droit et diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, sa vie a été entièrement consacrée à une carrière politique.

Il a été conseiller du président François MITTERRAND pendant deux septennats, ministre du budget de 1988 à 1992, sénateur du Puy-de-Dôme de 1981 à 1988, puis de 1992 à 2010, membre du Conseil constitutionnel de 2010 à 2019, conseiller régional d'Auvergne de 1979 à 1987, conseiller général du Puy-de-Dôme de 1988 à 2010 et maire de Puy-Guillaume de 1977 à 2010.

Il et décédé le 21 février 2020 à Clermont-Ferrand.

Légion d'honneur

Chevalier avec prise de rang au 12 avril 2011.
Officier avec prise de rang au 27 janvier 2020.

L'insigne d'officier de la Légion d'honneur lui a été remis dans les salons de l'Élysée à Paris par le président de la République, Monsieur Emmanuel MACRON, qui a eu (entre autres) les paroles suivantes :
« A travers vous, j'aperçois Clémenceau, j'entrevois Defferre, je vois Mitterrand. Je vois un siècle d'histoire. Un siècle politique. Un siècle français ».

Pour la Société des membres de la Légion d'honneur, Monsieur Michel CHARASSE était membre du comité de Thiers.

Hommage du président de la République

Ci-dessous des extraits de l'hommage prononcé par Monsieur Emmanuel MACRON, lors des obsèques à Puy-Guillaume le 26 février 2020.

« C'est toute la République, dans sa diversité, dans sa force, qui sans hésiter, s'est pressée ici, au pied de tes montagnes, pour te rendre l'hommage que, cher Michel, tu mérites ».

« Michel, c'était une histoire française, auvergnate, celle d'un enfant du pays, celle aussi d'un maire, d'un élu, qui n'a jamais compté son temps, son engagement, durant ses 33 années de mandat. Cette histoire française, c'est celle d'une force sensible, d'un attachement à cette terre, à ses paysages, mais aussi à ses rites, à l'amitié qui va avec ».

« Michel, c'est aussi un destin politique, un amour, Gaston Defferre, que dans tes jeunes années, tu as assisté dans ses fonctions, et l'homme de ta vie, François Mitterrand, que tu as accompagné dans la conquête du pouvoir, que tu as défendu au-delà de sa disparition, inlassable gardien du temple. Conseillers, ministres, sénateurs, tous ceux qui ont partagé avec toi d'épiques débats savent combien tu n'avais jamais renoncé à changer la vie ».

« Mon cher Michel, tu aimais les Français et tu aimais la France. Tout ce que tu as entrepris a compté et réussi. Les Français t'aimaient en retour, ils aimaient en toi l'homme qui jamais n'oubliait ses racines, l'homme qui parlait les mots fleuris de la vérité ».




Retourner à l'historique des reportages de figures locales



  © SMLH - 2016