Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Puy-de-Dôme

SERMENTIZON - Hommage aux combattants de 1914-1918 décorés de la Légion d'honneur

Pour marquer le centenaire du 11 novembre 1918, le comité de Thiers s'est réuni à SERMENTIZON, le dimanche 18 novembre 2018, autour de maire, Monsieur Serge THEALLIER, du conseil municipal, des familles des combattants légionnaires et de la population.

Cette commune a été choisie, du fait que le président du comité de Thiers, Monsieur Élie FAYETTE, en est aussi le maire honoraire. Le dimanche 18 novembre a été choisi pour permettre aux différents acteurs d'être disponibles, en complément les cérémonies officielles du 11 novembre.

Le maire et son entourage ont accordé une priorité toute particulière à la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, notamment sous la forme d'un travail de recherche de longue haleine, dirigé par une historienne passionnée, Madame Christiane CHAMPILOU, avec la participation des familles et des enfants scolarisés dans la commune.

Les cérémonies ont été organisées en présence de Monsieur Jean-Luc COUPAT, Conseiller départemental des Monts-du-Livradois et du général (2s) Jean-Paul VARENNE-PAQUET, président de la section du Puy-de-Dôme de la Société des membres de la Légion d'honneur, et avec la participation de la musique de Saint-Dier d'Auvergne.

Les cérémonies se sont déroulées sous les formes suivantes :

Un dépôt de gerbe au monument aux Morts situé à l'intérieur du cimetière communal, suivi d'un recueillement sur les sépultures des combattants légionnaires qui y sont inhumés.

La lecture de poêmes sur la Grande Guerre, par des enfants.

L'inauguration d'une exposition dans la salle de réunion de la mairie, suivie d'un vin d'honneur offert par la municipalité.

Quelques données relatives à l'exposition, qui restera en place jusqu'au 30 novembre et accessible aux heures d'ouverture de la mairie :

Au recensement de 1911, la commune de SERMENTIZON compte 1110 habitants.

Sur les 198 mobilisés, 48 sont Morts pour la France, un a été fusillé pour l'exemple, en 1914.

Neuf ont été décorés de la Légion d'honneur, dont quatre au grade d'Officier.

Pour ces quatre officiers : un a fait carrière dans la Gendarmerie, deux ont fait carrière dans l'infanterie coloniale, l'un est Mort pour la France en Belgique, en 1940, l'autre est décédé au Maroc, après la Guerre du Rif, en 1933 et le dernier a été médecin généraliste à Sauxillanges.

Sur le plan des origines sociales :

Pour les quatre militaires officiers de la Légion d'honneur, deux sont fils de cultivateurs, un est fils de cantonnier et un est fils de l'instituteur qui a directement intégré Saint-Cyr.
Parmi les cinq chevaliers, un est fils d'instituteur, deux sont fils de cultivateurs, un est fils du valet de chambre du marquis de Pierre et le dernier, fils du métayer de la ferme des Michels, propriété du Marquis de Pierre.

L'exposition présente des documents d'archives sur les neuf légionnaires, notamment pour :
- le sergent THEALLIER, blessé dès 1914, six citations dont deux à l'ordre de l'armée, une à l'ordre de la brigade et trois à l'ordre du régiment,
- le caporal FAFOURNOUX, blessé à trois reprises et cité deux fois à l'ordre de la division,
- le sergent Léon CHABANNE qui a eu les honneurs de « L'Illustration » dont la mention « Chevalier de la Légion d'honneur » figure sur le caveau familial, aux côtés de son frère Camille CHABANNE, « officier de la Légion d'honneur ».


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016