Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Puy-de-Dôme

22 novembre 2019 - 80e anniversaire du repli de l'Université de Strasbourg à Clermont-Fd.

A la déclaration de guerre du 3 septembre 1939, l'Alsace n'est pas protégée par la Ligne Maginot. Les autorités décident alors une évacuation de grande ampleur à l'intérieur du pays. L'université de Strasbourg s'installe dans les locaux tout neufs de l'Université de Clermont-Ferrand, 34 avenue Carnot.

Les étudiants non mobilisés peuvent y poursuivre leurs études de sciences, lettres, droit, médecine, pharmacie, théologie catholique ou protestante et dentaire.

Le 22 novembre 2019, une émouvante cérémonie s'est déroulée sur les lieux mêmes pour commémorer le 80e anniversaire de ce repli.

Une importante délégation de l'Université de Strasbourg, conduite par son président Monsieur Michel Deneken, est venue à Clermont-Fd pour marquer cet événement. Elle a été accueillie par Monsieur Mathias Bernard, président de l'Université-Clermont-Auvergne, et par Monsieur Karim Benmiloud, recteur de l'Académie de Clermont-Fd et chancelier des universités.

Madame Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, Préfète du Puy-de-Dôme, a présidé cette cérémonie. Les discours ont été accompagnés par de remarquables prestations de choristes et de musiciens venus de Strasbourg.

Une plaque commémorative a été dévoilée sur la façade de l'Université par les deux présidents. Elle porte l'inscription :

Réunies sous un même toit le 22 novembre 1939
et frappées par la barbarie nazie le 25 novembre 1943,
l'Université de Strasbourg et l'Université de Clermont-Ferrand,
aujourd'hui Université Clermont Auvergne,
ont uni leurs destins.
Elles ont donné corps aux valeurs qui les fondent.
Les liens tissés dans une commune résistance
engagent les deux universités
à maintenir vivante leur tradition humaniste.


Clin d'oeil. Le drapeau de l'association Rhin et Danube, qui perpétue la mémoire des combattants de la 1ere Armée française du général de Lattre de Tassigny, était porté par Monsieur André Paupert, vétéran de cette armée. Pour ses témoignages en milieu scolaire, il est porteur de l'insigne de Commandeur des Palmes académiques.

La section du Puy-de-Dôme de la SMLH était représentée par le général (2s) Jean-Paul Varenne-Paquet, président, et par Madame Michèle Mosnier, vice-présidente.


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016