Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Puy-de-Dôme

L'écrivain Jean ANGLADE a reçu la croix de chevalier de la Légion d'honneur le 13 février 2016, à presque 101 ans, des mains de l'ancien sénateur et membre de l'Institut de France Jean Cluzel. Il est décédé le 22 novembre 2017 dans sa 103e année.

Né près de Thiers (63), en 1915, son père étant tué en 1916 à la bataille de la Somme, il grandit, comme pupille de la Nation, au milieu des couteliers de Thiers. Il commence sa carrière comme instituteur, puis poursuit ses études en autodidacte pour devenir professeur de lettres. Il apprend l'Italien, obtient l'agrégation en 1947 et enseigne cette langue en Tunisie puis en France. En 1952, ses talents d'écrivain lui valent ses premiers succès de librairie et annoncent une brillante carrière qui lui vaut le surnom de « Pagnol auvergnat ».

Jean Anglade a beaucoup écrit sur l'Auvergne, mais son oeuvre n'est pas seulement connue comme celle d'un écrivain régionaliste, mais aussi d'un naturaliste qui le rapproche de l'École d'Émile Zola.

Jean Anglade a écrit 128 ouvrages, principalement des romans. Il obtient le Prix du roman populiste en 1957, le Prix des libraires en 1962, le Prix de l'humour en 1970 et le Prix Arverne en 2006.

En 2011, Yves Courthaliac réalise un film A l'école de ma vie dans lequel Jean Anglade tient son propre rôle d'instituteur.

Les obsèques de l'écrivain Jean Anglade ont été célébrées le 30 novembre 2017 à la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption de Clermont-Ferrand en présence des autorités civiles et militaires et de la foule de ses admirateurs anonymes.

Première photo :
L'ancien sénateur et membre de l'Institut de France Jean Cluzel décore l'écrivain Jean Anglade.

Voir l'éloge funèbre prononcé par Monsieur Jean-Paul Pourade, président du Cercle Jean ANGLADE dans l'onglet "Liens" ligne "Documents".


Retourner à l'historique des figures



  © SMLH - 2016