Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Puy-de-Dôme

Le Général de corps d'armée Jacques CHANARD est décédé le 3 avril 2018 à 88 ans. Saint-Cyrien de la Promotion
« EXTREME-ORIENT » 1950-1952.


Pour honorer sa mémoire, voici ci-dessous l'ordre du jour N°1, prononcé le 4 avril 1989 par Monsieur Régis MOURIER, Directeur général de la gendarmerie nationale.

Le général de corps d'armée Jacques CHANARD quitte le service actif au terme d'une carrière militaire de 38 ans, dont 34 consacrés au service exclusif de la gendarmerie.

Admis à l'École spéciale militaire interarmes, il débute sa carrière d'officier d'active dans l'arme des transmissions, avant de choisir, dès 1954, la gendarmerie.

A sa sortie de l'École des officiers de la gendarmerie nationale, il est affecté à l'escadron 4/10 de gendarmerie mobile de TLEMCEN (Algérie). Il se distingue rapidement à la tête de son peloton par son audace, son dynamisme et ses qualités d'entraîneur d'hommes. Sa brillante conduite au feu lui vaut d'être cité à l'ordre de la brigade.

Rentré en métropole en 1957, il prend le commandement de la compagnie de PLOERMEL dans le Morbihan, avant de repartir en 1959 en Algérie pour encadrer des commandos de chasse dans la zone ouest-algérois. Il est alors à nouveau cité à l'ordre de la brigade pour son action dans le secteur de CHERCHELL.

Chacune des fonctions qu'il occupera ensuite sera pour ce chef enthousiaste d'une haute valeur morale, l'occasion d'enrichir son expérience professionnelle et humaine : commandant de l'escadron 6/3 de gendarmerie mobile à MAMERS, chef de bureau à l'état-major du commandement des forces de gendarmerie outre-mer, commandant de la compagnie de PORT-VILA (Nouvelles Hébrides), affectation à la Direction des services financiers au ministère de la défense, commandant le groupement de gendarmerie de l'Essonne, adjoint puis chef du bureau budget-structures à la Direction de la gendarmerie et de la justice militaire. Ses remarquables dispositions intellectuelles, ses vastes connaissances professionnelles, son talent affirmé d'organisateur le désignent naturellement pour prendre le commandement de l'importante légion de gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d'Azur, qu'il marquera de son empreinte.

Promu général de brigade en 1982, il se voit confier la sous-direction de la logistique où sa rigueur et son esprit novateur lui permettent de résoudre les problèmes les plus difficiles avec le maximum d'efficacité.

Il prend, en 1985, le commandement de la 6e Région de gendarmerie de METZ, fonctions qu'il assume depuis avec une parfaite maîtrise en déployant inlassablement une activité soutenue. Il est élevé, le 1er novembre 1988, aux rang et appellation de général de corps d'armée.

Officier de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, titulaire de la croix de la Valeur militaire avec deux citations à l'ordre de la brigade, le Général de corps d'armée Jacques CHANARD laissera le souvenir d'un chef respecté à la personnalité et à l'autorité rayonnantes.

Le directeur général de la gendarmerie nationale est heureux d'en porter témoignage et de lui exprimer sa gratitude pour les éminents services qu'il a rendus au pays et à la gendarmerie.



Retourner à l'historique des souvenirs



  © SMLH - 2016