Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Puy-de-Dôme

Photographie de la dernière activité

Hommage au général Paul GAILLARD, décédé le 14 octobre 2018 à 75 ans.

Intervention du général (2s) Jean-Paul VARENNE-PAQUET, président de la section du Puy-de-Dôme de la SMLH.

Il n'était pas possible de laisser partir notre ami Paul GAILLARD, sans que quelqu'un dise quelques mots sur ce qu'il représente pour nous tous.

Je prends la parole à titre simplement amical, pour honorer sa mémoire et soutenir sa famille.

Le général Paul GAILLARD, c'est d'abord un militaire, qui s'est entièrement consacré au service de la France.

A 20 ans, en 1963, il entre à l'École de l'air de Salon-de-Provence, puis il effectue une carrière classique et complète dans le transport aérien, avec notamment la spécialité de navigateur.

Au titre du transport aérien, il effectue tous les types de missions, qu'elles soient opérationnelles ou humanitaires.

Il quitte l'Armée de l'air le 16 mai 1996, avec le grade de général de brigade aérienne.

Ce magnifique parcours militaire est enrichi par une composante internationale, sous la forme d'une affectation de trois années, de 1988 à 1991, comme attaché de l'Air à Brasilia auprès de l'ambassadeur de France au Brésil. Il y est particulièrement apprécié pour son sens de la diplomatie.

En 1996, après avoir quitté l'Armée de l'air, il travaille sept ans dans le privé, en région parisienne avant de revenir avec sa femme s'installer définitivement en Auvergne, sa région natale.

Il met alors sa disponibilité et ses compétences au service du monde associatif.

Il s'investit, en particulier, comme bénévole, dans l'Association Auvergne Valorisation de l'Industrie Aéronautique, plus connue sous le nom d'AVIA, pour aider la quarantaine d'entreprises de la région, qui travaillent pour l'industrie aéronautique. Son expertise opérationnelle et technique est particulièrement précieuse pour le développement et le positionnement de ces entreprises face à la concurrence, en particulier pour remporter les appels d'offre.

Officier de la Légion d'honneur, en reconnaissance de ses mérites militaires, c'est tout naturellement qu'il devient président du comité de Clermont-Fd de la Société des membres de la Légion d'honneur, fonction qu'il exerce pendant trois mandats successifs de trois ans, jusqu'en octobre 2015, date à laquelle il devient président honoraire du comité.

Son action à la tête du comité mérite d'être particulièrement saluée, du fait que le comité de Clermont-Fd regroupe les deux tiers des sociétaires du Puy-de-Dôme.

Le général Paul GAILLARD, c'est aussi un ami.

Je lui suis personnellement très reconnaissant pour la chaleur de son accueil, lors de mon installation définitive dans le département, il y a dix ans.

Son attitude toujours sincère, naturellement simple et directe et son immense dévouement ont fait naître chez tous ceux qui l'ont côtoyé une amitié profonde et durable.

Nous garderons tous le souvenir d'un homme rayonnant et généreux, toujours prêt à fédérer les énergies autour des valeurs solides et authentiques, celles qui créent des liens véritables.

Au nom des membres de la section du Puy-de-Dôme de la SMLH, des membres des autres associations et de tous ses amis, j'adresse à son épouse Marie-Thérèse, à ses enfants Jean-Maxime et François-Xavier, ainsi qu'à toute sa famille, toute notre sympathie et notre soutien et je salue une dernière fois respectueusement et amicalement notre ami Paul GAILLARD.



Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016