Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Puy-de-Dôme

Photographie de la dernière activité

Madame Chantal HOSPITAL est décédée le 25 septembre 2018.

Elle grandit à Bizerte (Tunisie). Elle a 10 ans en 1942, quand les Alliés bombardent la ville et détruisent sa maison. Elle se réfugie à Tunis, alors occupée par les troupes allemandes et italiennes. De retour à Bizerte après la Victoire, elle y termine ses études secondaires et décide, en 1952, de quitter la Tunisie à l'approche de l'Indépendance pour rejoindre l'Auvergne, région favorite de ses parents et y effectuer ses études supérieures.

Elle intègre l'École supérieure de commerce et d'administration des entreprises (ESCAE) de Clermont-Ferrand, dont elle sort major de sa promotion, puis commence une carrière dans l'Éducation nationale avec un premier poste à Bourges.

Mariée, mère de famille, elle obtient le certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique (CAPET) et enseigne au Lycée technique de Riom, dont elle est nommée proviseure, fonction qu'elle occupe pendant plusieurs années.

Elle est ensuite affectée au Rectorat comme responsable de la cellule vie scolaire en charge de la formation des futurs chefs d'établissement.

Elle reprend plus tard ses activités en établissement scolaire au Lycée Mondory de Thiers et termine sa carrière en 1996, au Lycée classique et technique de Chamalières.

Par sa vie professionnelle brillante, dont 22 ans comme proviseure, elle est considérée comme une personnalité exceptionnelle dans le milieu enseignant, ce qui lui est reconnu par le grade de Commandeur des Palmes académiques en 1988 et celui de Chevalier de la Légion d'honneur en 1994.


Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016