Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Puy-de-Dôme

Photographie de la dernière activité

Les obsèques du lieutenant-colonel Jacques NICOLAS ont eu lieu le 27 juin 2020 en l'église du Cheix-sur-Morge.

Ci-dessous le texte de la prise de parole du lieutenant-colonel Alain HOENNER :

C'est en qualité de président du comité de Riom de la Société des membres de la Légion d'honneur que je viens rendre hommage à notre ami Jacques NICOLAS.

J'interviens également au nom de l'Amicale d'Auvergne du génie et des transmissions dont Jacques a été le président pendant 32 ans. Son successeur, le lieutenant-colonel Daniel DARBELET est présent parmi nous aujourd'hui.

Jacques a connu la Deuxième guerre mondiale et a été marqué notamment par les bombardements et le rationnement. Il a grandi à Clermont-Ferrand, a fait de brillantes études qui lui ont permis de devenir docteur-ès-sciences dans le domaine de la physique nucléaire.

Appelé à servir en Algérie, il termine son service militaire avec le grade de sous-lieutenant, revient à la vie civile, se marie au Cheix-sur-Morge et poursuit ses activités militaires dans la réserve jusqu'au grade de lieutenant-colonel.

Il s'investit beaucoup dans le monde associatif : Ordre de Malte, Rotary, Union fédérale des anciens combattants et veuves de guerre notamment.

Il participe très régulièrement aux cérémonies commémoratives et plus particulièrement, dans le cadre du devoir de mémoire et avec l'Amicale d'Auvergne du génie et des transmissions, à la commémoration chaque année, des actes de Résistance qui ont eu lieu à la ferme de la Rapine, dans la commune de Saint-Jean d'Heurs, à proximité de Lezoux. Commémoration qui a eu lieu encore ce matin.

Chevalier de l'ordre national du Mérite, il est président de la section du Puy-de-Dôme de l'Association nationale des membres de l'ordre national du Mérite de 1997 à 2010.

L'engagement permanent et exceptionnel de Jacques dans les différents domaines qui lui tenaient à coeur et ses mérites éminents au service de la Nation ont été reconnus par la plus haute distinction française : la Légion d'honneur.

Nommé chevalier de la Légion d'honneur en décembre 1997, il adhère au comité de Riom de la Société des membres de la Légion d'honneur dès le 20 janvier 1998. Toujours actif, volontaire et engagé dans tout ce qu'il entreprend, il est vice-président du comité de Riom depuis 10 ans et apporte son expérience et son soutien au bureau et aux membres du comité malgré les événements tragiques qui le touchent profondément : l'accident de son épouse en 2011 puis son décès en 2017 qui ont eu, très certainement, un impact important sur sa santé.

Nous garderons de Jacques, le souvenir d'un homme au caractère affirmé, fidèle à ses valeurs et ses convictions, aimant échanger, partager et tisser des liens avec ses interlocuteurs. Nous le remercions vivement pour toute l'aide qu'il nous a apportée.

Mon cher Jacques, merci. Nous ne t'oublierons pas.




Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016